Nos Chibanis se font arnaquer depuis des années.

L’association ADDRA a enregistré une nouvelle fois des plaintes de nos CHIBANIS concernant les pseudos-courtiers en assurance qui abusent de leur vulnérabilité.

Ces pseudos-courtiers, souscrivent des contrats de rapatriement à hauteur de 100 euros l’année, sachant que le coût réel est s’élève à 25 euros . Le plus dramatique est qu’ils ne leur fournissent même pas de contrat d’assurance  définissant les clauses de l’engagement en bonne et due forme tel que le prévoit la législation en vigueur.

L’association ADDRA (www.association-addra.com) s’est engagée à les accompagner et à obtenir des explications avec les souscripteurs de ces contrats de rapatriements afin de régulariser leur situation au plus vite et de leur apporter avec certitude la sécurité nécessaire en cas de force majeur.

Le rapatriement des dépouilles constitue toujours un épineux problème à la fois financier et administratif pour les familles, lesquelles se trouvent contraintes de se débrouiller seules sans aucune aide administrative et financière des pouvoirs publics dont sont ressortissants nos Chibanis.
Nous dénonçons «  l’indifférence » et le « laxisme » des autorités algériennes sur la prise en charge de cette question.
Aussi, nous  demandons solennellement à ces autorités de respecter leurs obligations et la loi de finances 2015 que le Parlement algérien a voté il y a plus de 2 ans et qui est parue au Journal Officiel n°78 en date du 31 décembre 2014
Cette loi prévoit la mise en place, dans les délais les plus brefs d’un fonds de solidarité nationale prévu notamment en son article 136 qui dispose de la prise en charge des frais de « transfert vers l’Algérie des dépouilles des ressortissants décédés à l’étranger ».

 

Equipe www.asspciation-addra.com

Les commentaires sont clos.