Souhila n’a pas les moyens pour payer ses séances

Souhila en situation irrégulière depuis 3 jours est souffrante de plusieurs maladies dont une sévère insuffisance rénale. Elle nous a sollicité durant son séjour en France car elle ne trouvait nul part où aller. Suite à une annonce publiée sur notre page, hélas n’as pas trouvé échos, une de nos bénévoles de association s’est manifestée et l’a accueilli chez elle et la prendre en charge pendant 10 jours.

Pour bénéficier de l’aide médical AME il faut résider en France de façon stable depuis plus de trois mois.

A défaut de moyens, la patiente ne pouvait se permettre les trois dialyses prescrites par ses médecins. Elle ne s’en offrait que deux par semaine (le coût de la séance s’élève à 300, voir, 500 euros dans certains établissements) jusqu’au Jeudi dernier où son état s’est aggravé nécessitant une hospitalisation d’urgence.

Par ailleurs, l’association a contacté l’assistante sociale du consulat d’Algérie à Paris, malheureusement aucune suite de leur part ( pas de moyen de la prendre en charge).

Le vendredi nous avons trouvé une personne acceptant lui céder l’appartement seulement une semaine.

Notre association n’a pas les moyens pour lui venir en aide.
Souhila doit prendre une décision impérative de repartir en Algérie afin continuer les soins, car rester dans cet état sans ses trois séances de dialyse par semaine, lui sera fatal.

Frais
Ménage 37 €

Remise une aide financière 60 € reste 90 €lui seront donné ce soir .

214581299_1201726123221095_8835149969095841258_n 14697085_1203890929671281_248360240_o 14731357_1202947303098977_2214607763742348816_n

Les commentaires sont clos.